Kantanka se lance dans la construction de petites voitures au Ghana

Kantanka se lance dans la construction de petites voitures au Ghana

La société d’Automobile Kantanka, a commencé à produire des voitures plus petites en réponse aux appels du public, lit-on dans un Tweet du PDG, Kwadwo Safo Jr.
kankanka, une société automobile exclusivement ghanéenne a été vivement critiquée par le public parce que produisant uniquement des véhicules de luxe très coûteux.
Tout en félicitant le fondateur de la société, l’apôtre Kwadwo Safo, pour son ingéniosité, de nombreux ghanéens se disaient que la construction de voitures plus petites et moins chères serait plus adaptée au marché local.
Bien que l’entreprise produise des voitures depuis de nombreuses années, son contrôle du marché reste faible.
Pour cette innovation, la société a donc élaboré une stratégie pour répondre à la demande de la population ghanéenne.
inusah@bonjourghana.com               Tel/whatsapp: 0244616153

L’UA et le Ghana signent l’accord de secrétariat de la ZLECAf

L’UA et le Ghana signent l’Accord de Secrétariat de la ZLECAf

 L’Union africaine et le gouvernement du Ghana ont signé l’Accord instituant le statut de pays hôte du siège du Secrétariat de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECA).

Cet Accord fournit ainsi le cadre juridique pour la création du Secrétariat au Ghana. Il garantit également les privilèges et immunités nécessaires à l’exécution du mandat du Secrétariat et de ses membres.

Moussa Faki Mahamat, président de la Commission de l’Union africaine et la ministre des Affaires étrangères Shirley Ayorkor Botchwey ont, au nom de l’UA et du Ghana respectivement, paraphé l’Accord.

Rappelons que la ZLECA, qui a été adopté par l’Assemblée des chefs d’État et de gouvernement de l’Union africaine lors de sa 10e session extraordinaire du 21 mars 2018, est un marché unique couvrant l’ensemble du continent africain avec une population totale de 1,2 milliard d’habitants et un produit intérieur brut (PIB) combiné de près de trois milliards de dollars. Et le Ghana, pays hébergeant le Secrétariat de la ZLECAf, a engagé quelques 10 millions de dollars pour que l’institution continentale soit opérationnelle d’ici à juillet 2020.

inusah@bonjourghana.com            Tel: 00233(0)244616153

 

 

Le Ghana : un des top 5 des meilleurs pays en Afrique

Le Ghana : un des top 5 des meilleurs pays en Afrique 

Le Ghana vient d’être classé 5e meilleur pays en Afrique et 67e au monde, selon le rapport 2020 des meilleurs pays établi par US News & World Report.

Ce classement est basé sur un certain nombre de caractéristiques  bien définies, des opportunités susceptibles de stimuler le commerce, des voyages et d’investissement; le tout affectant directement les économies nationales.

Les 5 premiers meilleurs pays en Afrique selon le rapport sont : l’Egypte, l’Afrique du Sud, le Maroc, le Kenya et le Ghana.

A l’échelle mondiale, la Suisse occupe le premier rang. Elle est suivie du Canada, du Japon, de l’Allemagne, de l’Australie respectivement 2e, 3e,4e et 5e.

Collectivement, les 73 pays du monde représentés dans le classement des meilleurs pays de 2020 totalisent près de 95% du produit intérieur brut (PIB) mondial et représentent environ les trois-quarts de la population mondiale.

inusah@bonjourghana.com                 Tel: 0244616153

 

Ministère du commerce et de l’industrie

À propos du ministère du commerce et de l’industrie

Le Ministère du commerce et de l’industrie est le principal conseiller du gouvernement en matière de développement du commerce, de l’industrie et du secteur privé. Il est chargé de la formulation et de la mise en œuvre de politiques de promotion, de croissance et de développement du commerce et de l’industrie aux niveaux national et international. Le ministère défend également le secteur privé au sein du gouvernement et est le principal organisme responsable du suivi et de la mise en œuvre des programmes et activités de développement du secteur privé. Le ministère veille également à ce que le Ghana tire pleinement parti des relations commerciales internationales et à ce que le commerce intérieur se déroule de manière harmonieuse et ordonnée. En outre, il incombe au ministère de renforcer les relations commerciales avec tous les pays amis sur la base de la nation la plus favorisée, en cohérence avec l’affiliation du Ghana à l’Organisation mondiale du commerce (OMC). Une attention particulière continue à être accordée à la diversification des marchés et à la base d’exportation de produits de base en favorisant le développement d’industries d’exportation non traditionnelles en vue de développer une économie axée sur les exportations. Dans l’industrie, la politique du Ministère continue d’être principalement axée sur la mise en place d’un sous-secteur industriel plus compétitif, susceptible de pénétrer sur le marché international avec des produits locaux à valeur ajoutée dérivés des ressources locales


VISION

La vision du ministère est de faire du Ghana un important centre industriel, financier et commercial de fabrication, en Afrique de l’Ouest.


MISSION

Le ministère a pour mission de mettre en place un secteur industriel et commercial dynamique, libéralisé et concurrentiel, fondé sur la technologie, qui contribue de manière significative à la croissance économique et à la création d’emplois, notamment en mobilisant massivement les communautés rurales et d’autres groupes vulnérables, notamment les femmes. Cela conduira à la diversification et à la transformation structurelle de l’économie. Pour la réalisation de la mission ci-dessus, MOTI fera appel à un personnel bien formé et hautement motivé pour servir le monde des affaires et le monde industriel avec une efficacité, une transparence et une rapidité maximales.

ENTRER EN CONTACT

Phone: +233 302 686-528
Phone: +233 302 686-525

Site web: http://moti.gov.gh

Email: info@moti.gov.gh
Skype: moti-ghana

Le Ghana abrite la zone de libre-échange continentale africaine – Ministre

Le Ghana abrite la zone de libre-échange continentale africaine – Ministre

M. Alan Kyerematen, ministre du Commerce et de l’Industrie, a révélé que le Ghana a été sélectionné par l’Union africaine pour être le pays hôte de la zone de libre-échange continentale africaine (ZLECA). Le pays, a-t-il dit, est donc tenu de créer un secrétariat, ajoutant que le gouvernement a commencé la mise en place du Secrétariat à Accra, qui devrait être achevé d’ici mars 2020.

M. Kyerematen l’a déclaré lors d’une conférence de presse organisée par le ministère à Accra pour divulguer (révéler) au public le statut de la ZLECA et la contribution du Ghana à son développement. Il a affirmé que le Secrétariat, une fois établi, permettra au pays de devenir la nouvelle capitale commerciale de l’Afrique. De ce fait, le Secrétariat, d’après (selon) le ministre, va attirer les principales institutions financières internationales et deviendra le lieu de prédilection pour l’implantation du siège social des entreprises internationales faisant des affaires en Afrique. D’ou la possibilité également aux professionnels ghanéens d’être recrutés pour travailler au sein du Secrétariat.

D’autres objectifs sont pour la ZLECA d’ouvrir de nouvelles opportunités d’accès au marché à des conditions préférentielles pour les producteurs ghanéens, en particulier les petites et moyennes entreprises (PME) et d’offrir au pays la possibilité d’accueillir diverses réunions régionales et continentales associées à la ZLECA.

La ZLECA est un marché unique couvrant l’ensemble du continent africain avec une population totale de 1,2 milliard d’habitants et un produit intérieur brut combiné de près de trois milliards de dollars. Cinquante-quatre pays sur 55 ont signé la ZLECA et 27 pays ont ratifié l’Accord.

Cet Accord, d’apres le ministre du Commerce et de l’Industrie, comporte quatre éléments clés : l’accord-cadre incorporant les principes, les lignes directrices et les modalités de négociation; le Protocole sur le commerce des marchandises avec les annexes pertinentes; le Protocole sur le commerce des services avec les annexes pertinentes; et le Protocole sur les règles et procédures de travail pour le règlement des différends. Avant d’ajouter que trois autres protocoles comprenant l’investissement, la politique concurrentielle et les droits de propriété intellectuelle seront conclus au cours de la deuxième phase des négociations.

M. Kyeremateng a affirmé qu’il était estimé que le commerce intra-africain augmenterait de 35 milliards de dollars par an ou 52% d’ici 2022.

Les avantages de la signature de la ZLECA a-t-il martelé, ne viendraient pas automatiquement, par conséquent, un programme d’action pour stimuler le commerce intra-africain (BIAT) a été approuvé par les chefs d’État de l’UA pour que les États membres puissent en tirer parti.

inusah@bonjourghana.com               Tel: 0244616153

Le ministère du Développement des entreprises

Le ministère du Développement des entreprises


À propos du ministère du Développement des entreprises

Notre mandat Le ministère du Développement des entreprises est chargé de l’initiation, de la formulation, du suivi et de l’évaluation des politiques et programmes nationaux visant à améliorer les compétences techniques et entrepreneuriales des micro, petites et moyennes entreprises, en particulier des jeunes, conformément au programme gouvernemental. Agenda de développement économique et social.

Vision

Un ministère de classe mondiale visant à faire du Ghana, le pays le plus propice à l’esprit d’entreprise et aux entreprises en Afrique

Mission

Le ministère du Développement des entreprises a pour objectif de créer un environnement favorable qui encourage les investissements du secteur privé et soutenir les entreprises par le biais de l’initiation, de la formulation, du suivi et de l’évaluation des politiques commerciales visant la création d’emplois et l’amélioration des moyens de subsistance.

ENTRER EN CONTACT

Adresse : 32 Gamel Abdul Nasser Rd Adj. Ghana Tourist Authority,

Ridge, Accra

Telephone: +233 (0)302 665447

Site web: www.mobd@mobd.gov.gh

 

 

ENTRER EN CONTACT

Adresse : 32 Gamel Abdul Nasser Rd Adj. Ghana Tourist Authority,

Ridge, Accra

Telephone: +233 (0)302 665447

Site web: www.mobd@mobd.gov.gh

 

Mohammed Awal jugé comme le ministre africain le plus orienté vers les entreprises

Mohammed Awal jugé comme le ministre africain le plus orienté vers les entreprises

Le ministre du Développement des entreprises, M. Ibrahim Mohammed Awal, a été déclaré ministre africain le plus orienté vers les entreprises par le World Business Angels Investment (WBAF). M. Awal a été choisi pour ses initiatives novatrices qui ont amélioré l’écosystème entrepreneurial au Ghana, ainsi que pour son soutien aux startups et aux petites entreprises du pays. « WBAF reconnaît votre rôle dans l’encouragement et le renforcement des startups, et en placant leur agenda au cœur de la politique du gouvernement ».

Le prix lui a été remis par le président du Conseil d’administration de WBAF, M. Baybars Altuntas, lors de la soirée des World Excellence Awards 2019 en Turquie. On se rappellera que le Dr Awal a récemment été nommé ministre le plus performant du Ghana en 2018 par FAKS Investigative Services, une société ghanéenne de recherche et d’enquête. La soirée des World Excellence Awards 2019 a réuni des chefs d’entreprise, des entrepreneurs et des décideurs politiques du monde entier. Parmi eux figuraient le président de la Croatie, le président du Parlement du Kosovo, le ministre de la Jeunesse et des Sports de Turquie et l’ancien vice-premier ministre de la Turquie. Les autres sont le ministre croate de l’économie, de l’entrepreneuriat et de l’artisanat, le ministre du Kosovo chargé de l’innovation et de l’entrepreneuriat, le ministre d’État macédonien et le maire de la municipalité de Séville en Espagne, ainsi que des représentants de l’Agence espagnole pour l’investissement et le commerce et bien d’autres institutions internationales.

inusah@bonjourghana.com   Tel: 0244616153

« Les investissements légitimes sont protégés au Ghana » – Le président Akufo-Addo au monde des affaires français.

« Les investissements légitimes sont protégés au Ghana » – Le président Akufo-Addo au monde des affaires français.

Dans le cadre de sa visite officielle en France, le président de la République, Nana Addo Dankwa Akufo-Addo, s’est adressé au Forum des affaires France-Ghana, organisé au ministère de l’Economie et des Finances à Paris.
De ce chaleureux entretien, sans aucun ordre de priorités, voici quelques citations inspirantes visant à persuader les investisseurs français à investir dans le pays.
 1- « Le Ghana est un havre de paix, de sécurité et de stabilité où les investissements légitimes sont protégés. En effet, nous sommes un pays où les principes de responsabilité démocratique et de respect de la règle de droit, des libertés individuelles et des droits de l’homme sont fermement ancrés dans notre corps politique »
2- « Notre objectif est de faire de notre économie la plus favorable d’Afrique »
3- « Le moment propice est venu pour être au Ghana et faire des affaires dans le pays »
4- « Nous espérons qu’avec une forte participation du secteur privé, nous pourrons développer un réseau de chemin de fer moderne afin de nous connecter à nos voisins »
5-  « Quelque soit le lieu de l’investissement, le gouvernement a mis en place un certain nombre de mesures incitatives pour les investisseurs, et ce, en fonction de la nature de leurs activités ou du lieu de leurs investissements »
6- « Sous mon mandat, les géants mondiaux de la construction automobile : Volkswagen en Allemagne, Sinotruk en Chine, Nissan et Toyota au Japon et Renault en France s’emploient à établir des usines de montage dans le pays. Également, le géant de l’énergie, ExxonMobil des États-Unis d’Amérique, est en train de créer un bureau et une base au Ghana. Google a créé le premier centre d’intelligence artificielle en Afrique au Ghana, et le géant norvégien de l’énergie, Aker Energy, a découvert d’importants gisements de pétrole et de gaz offshore »
Le président Akufo Addo a donc exhorté les entrepreneurs français à tirer profit du climat de plus en plus favorable aux entreprises en investissant dans le pays.

inusah@bonjourghana.com                  Tel: 0244616153

« Nous créons un ensemble solide de banques autochtones » – Le président Akufo-Addo

« Nous créons un ensemble solide de banques autochtones » – Le président Akufo-Addo

Le président Nana Addo Dankwa Akufo-Addo a déclaré que la rationalisation en cours du secteur bancaire par la Banque du Ghana devait permettre au pays de disposer de banques autochtones solides et crédibles pouvant contribuer à la croissance économique du pays.

En effet, les 8 milliards de cedis alloués aux sept banques indigènes comme « une solution à court, moyen ou long terme que nous ne pouvons soutenir» n’ont abouti à rien, d’où la création d’une nouvelle banque dÉtat, ‘Consolidated Bank of Ghana’, «la Banque consolidée du Ghana», a déclaré le président Akufo Addo.

 

Cette nouvelle banque, selon le Président, deviendrait une banque locale beaucoup plus forte pour assurer un leadership dans le secteur bancaire autochtone. «Nous ne pouvons pas avoir une situation où les banques dominantes dans notre pays sont des banques étrangères », a-t-il déclaré, avant d’ajouter que « nous essayons de faire en sorte que le secteur bancaire de notre pays dispose de banques indigènes solides et capables de concurrencer les banques étrangères ».

Inusah@bonjourghana.com   Tel: 0244616153