France-Ghana Cooperation: Education, Higher Education and French language

France-Ghana Cooperation: Education, Higher Education and French language

On Wednesday, July 11 2019, during the official visit of President Nana Akuffo Addo, two framework agreements were signed which will allow for deeper cooperation in the fields of education, higher education, and the learning of French.

The first Framework Agreement relates to education and the French language. It was signed, on behalf of the French Embassy by the minister of Europe and Foreign Affairs, Jean-Yves le Drian and on behalf of the Ghanaian government by the Minister of Education, Matthew Opoku Prempeh. This collaboration seeks to encourage the development of the learning of French in Ghanaian schools, particularly through teacher training, the selection of suitable teaching materials and the sharing of expertise. To this end, a Joint Steering Committee shall be set up to implement and monitor the cooperation actions under this Agreement.

The second deals with scholarships in France for Ghanaian students. It was signed by the Secretary of State for Europe and Foreign Affairs, Jean-Baptiste Lemoyne and for Ghana by the Minister of Education, Matthew Opoku Prempeh. This agreement aims to set up a joint scholarships program managed by the Embassy of France and the Scholarships Secretariat to facilitate access for Ghanaian students to pursue higher education in France at Master and Phd levels, and for the Year Abroad Program of future French teachers.

source: https://gh.ambafrance.org

Meet Your Future: Learn French – Dr. Gheysika A. Agambila

Meet Your Future: Learn French.   By Dr. Gheysika A. Agambila

Dr. Gheysika A. Agambila received his PhD from New York University, USA. He has taught at the University of Ghana Business School and GIMPA. Most importantly, he has served as a Deputy Minister of State in the Ministries of (1) Finance and Economic Planning, (2)Harbours and Railways, and (3) Environment and Science. 

He is our Special Guest on French.

The importance of French

French is one of world’s most important languages. French is the official language of most of the countries of West Africa, our neighbourhood. And if you are a Ghanaian, you are a language-locked francophone country!  Our near and far neighbours are French-speaking. Therefore, obtaining a facility in French should be a personal imperative, and must be a national imperative.

Those who should learn French

Everyone in Ghana should try to learn French. If you learn one French word every day, you could know at least 300 words in a year. Three hundred words can help you ask for directions if you get lost in Abidjan, Ouaga or Lome! Most students in our schools are required to study French. They should take their studies seriously, because studying French in school is the best time to learn the language. Language is more easily acquired by the young. The brains of the old are cluttered with worries that hamper language learning. But learning French in school is only a beginning, it is and should be the foundation for a life of ‘franco-facility’.

Reason to learn French

But why should you learn French? You should because it is in your best interest. If you are a young person, given the importance of French in West Africa and the world, it will increase your opportunities for employment, and if you are already employed, it will aid your career progression.

You should also learn French because you will feel more at home if you travel to our neighbouring countries in pursuit of economic opportunities. You never know when you will need to change your national home. You can enjoy the beauty of our neighbours if you travel there and enjoy the culture and natural beauty of these countries.

How you learn French

There are many ways in which you can learn French. There are many organizations that provide opportunities to learn French. Foremost among these institutions is Alliance Francaise. But there are hundreds of private organizations that offer French training for a fee. Then there are individuals who can teach you. If you are really adventurous, you can listen to the French FM radio station, RFI. If you have access to French newspapers and magazines, read them, even if you understand only 50% of what you see. Continuous reading will prepare your brain for more learning of French.

So, learn French, it is your future!

Dr. Gheysika A. Agambila/bonjourghana.com  

 

 

 

 

« Les investissements légitimes sont protégés au Ghana » – Le président Akufo-Addo au monde des affaires français.

« Les investissements légitimes sont protégés au Ghana » – Le président Akufo-Addo au monde des affaires français.

Dans le cadre de sa visite officielle en France, le président de la République, Nana Addo Dankwa Akufo-Addo, s’est adressé au Forum des affaires France-Ghana, organisé au ministère de l’Economie et des Finances à Paris.
De ce chaleureux entretien, sans aucun ordre de priorités, voici quelques citations inspirantes visant à persuader les investisseurs français à investir dans le pays.
 1- « Le Ghana est un havre de paix, de sécurité et de stabilité où les investissements légitimes sont protégés. En effet, nous sommes un pays où les principes de responsabilité démocratique et de respect de la règle de droit, des libertés individuelles et des droits de l’homme sont fermement ancrés dans notre corps politique »
2- « Notre objectif est de faire de notre économie la plus favorable d’Afrique »
3- « Le moment propice est venu pour être au Ghana et faire des affaires dans le pays »
4- « Nous espérons qu’avec une forte participation du secteur privé, nous pourrons développer un réseau de chemin de fer moderne afin de nous connecter à nos voisins »
5-  « Quelque soit le lieu de l’investissement, le gouvernement a mis en place un certain nombre de mesures incitatives pour les investisseurs, et ce, en fonction de la nature de leurs activités ou du lieu de leurs investissements »
6- « Sous mon mandat, les géants mondiaux de la construction automobile : Volkswagen en Allemagne, Sinotruk en Chine, Nissan et Toyota au Japon et Renault en France s’emploient à établir des usines de montage dans le pays. Également, le géant de l’énergie, ExxonMobil des États-Unis d’Amérique, est en train de créer un bureau et une base au Ghana. Google a créé le premier centre d’intelligence artificielle en Afrique au Ghana, et le géant norvégien de l’énergie, Aker Energy, a découvert d’importants gisements de pétrole et de gaz offshore »
Le président Akufo Addo a donc exhorté les entrepreneurs français à tirer profit du climat de plus en plus favorable aux entreprises en investissant dans le pays.

inusah@bonjourghana.com                  Tel: 0244616153

Un journaliste d’investigation abattu par balles

Un journaliste d’investigation abattu par balles

Ahmed Hussein-Suale, un journaliste d’investigation a été abattu par balles par des inconnus alors qu’il rentrait chez lui. Il faisait partie de l’équipe de TigerEye PI, une entreprise d’investigation privée et dirigée par le journaliste primé Anas Aremeyaw Anas.

Dans le chapitre des réactions, le président Nana Akufo-Addo a condamné sans réserve le meurtre de Ahmed Hussein-Suale, et a ordonné à la police de faire la lumière sur le meurtre afin de démasquer dans les plus brefs délais les auteurs de ce crime odieux.

Roland Affail Monney, le président de l’Association des Journalistes du Ghana  (GJA), pour sa part, a déclaré que cet incident est une attaque contre tous les journalistes du pays. “L’attaque est une attaque contre tous les journalistes et contre le journalisme en particulier”, a-t-il déclaré. Il a ainsi demandé au Président Akufo-Addo de s’investir personnellement dans l’affaire sur l’assassinat du jeune journaliste d’investigation.

La Fédération Internationale de Football Association (FIFA) a déclaré être extrêmement troublée et attristée par la mort du journaliste Ahmed Hussein-Suale. Elle a présenté ses sincères condoléances à la famille du défunt et est convaincue que les auteurs de ce crime ignoble seront arrêtés et répondront de leur forfait devant la loi.

Inusah@bonjourghana.com   Tel: 0244616153

Les moments marquants de l’année 2017

Les moments marquants de l’année 2017

L’année 2017 aura été riche en faits marquants. Bien que la liste soit d’être exhaustive, sans aucun ordre particulier, voici certains moments fort mémorables :

1- La cérémonie d’investiture de Nana Akufo-

Le samedi 7 janvier 2017, à la place de l’Indépendance d’Accra, le nouveau président ghanéen, Nana Addo Dankwa Akufo-Addo a prêté serment devant son peuple et une dizaine de Chefs d’Etat.

2- Le nouveau président du Ghana nomme un gouvernement de 110 ministres 

Le président du Ghana, Nana Akufo Addo est sous le feu des critiques pour avoir nommé 110 ministres dans son gouvernement. Un record dans l’histoire du pays.

3- Le président sortant, John Dramani Mahama appelle ses compatriotes à aider le nouveau président

Dans son dernier discours à la nation, le président déchu, John Dramani Mahama a exhorté ses compatriotes à se rassembler derrière son successeur, Nana Addo Dankwa Akufo-Addo

4- Plus d’achat de voitures d’État par les fonctionnaires du gouvernement

Le président Nana Akufo Addo a clairement signifié à ses 110 ministres de ne plus acheter de nouveaux véhicules d’État. Une interdiction formelle dans le but de réduire les dépenses de l’Etat.

5- Le Ghana et la Côte d’Ivoire signent un accord de partenariat stratégique

Le Ghana et la Côte d’Ivoire ont signé un accord de partenariat stratégique le mardi 17 octobre 2017, au palais de la Présidence de la République du Ghana qui prend en compte les domaines essentiels pour le développement des deux pays.

6- L’éducation secondaire est désormais gratuite au Ghana 

Au Ghana, l’éducation est devenue gratuite au secondaire, une promesse phare de campagne du président Nana Akufo Addo.

7- Rencontre au sommet entre le président Akufo-Addo et ses trois prédécesseurs

Le président Nana Akufo-Addo s’est entretenu avec ses trois derniers prédécesseurs- Leurs Excellences, John Rawlings, John Agyekum Kufuor et John Dramani Mahama, au palais FLAGSTAFF HOUSE.

8- L’enseignement du français sera obligatoire jusqu’au lycée

Le président Nana Addo Dankwa Akufo-Addo a déclaré que son gouvernement fera du français une matière obligatoire du primaire au lycée.

9- L’économie du Ghana sera formalisée d’ici la fin de 2017

Le vice-président du Ghana, le Dr Mahamudu Bawumia a déclaré qu’une économie formalisée représente la transformation la plus importante de l’économie de n’importe quel pays.

 10- La visite du président français, Emmanuel Macron au Ghana

Le président français, Emmanuel Macron a bouclé sa tournée africaine par une visite au Ghana pour commémorer le soixantième anniversaire des relations diplomatiques entre le Ghana et la France.

Inusah@bonjourghana.com                  Tel: 0244616153

 

Dix (10) citations impressionnantes du discours d’investiture du président Akufo Addo

Dix (10) citations impressionnantes du discours d’investiture du président Akufo Addo

Le samedi 7 janvier 2017, à la place de l’Indépendance d’Accra, le nouveau président du pays, Nana Addo Dankwa Akufo-Addo a prêté serment devant son peuple et une dizaine de Chefs d’Etat.

Dans un discours de 30 minutes, interrompu par les applaudissements et les ovations du public, voici quelques citations émouvantes du nouvel homme fort du pays :

1. ”Après 60 ans d’indépendance, nous n’avons plus d’excuses à notre pauvreté.”

2. “Je vous demande d’être des citoyens et non des spectateurs.”

3. “Nous allons réduire les impôts pour redynamiser notre économie. Le Ghana est de nouveau ouvert aux affaires.”

4. “Il est temps de s’assurer qu’il existe une véritable séparation de pouvoirs dans notre mode de gouvernance.”

5. “Les coffres d’Etat ne sont pas les dépouilles des partis politiques victorieux. Je promets de protéger les fonds publics.”

6. “Le changement pour lequel nous avons voté doit commencer par chaque individu. Je vous demande alors d’être des citoyens responsables.”

7. “Il est temps de définir ce que « être ghanéen » signifie. Etre un ghanéen n’est rien d’autre que de s’inscrire dans un code de conduite bien défini.”

8. “Je n’abandonnerai pas le peuple ghanéen (…), notre génération doit donner un sens à la liberté et à la justice. Des moments passionnants s’annoncent donc pour notre cher pays.”

9. “Je vois des moments prometteurs à l’horizon, la règle de droit sera alors le principe qui sous-tend notre gouvernance.”

10. “Nous devrons rétablir l’intégrité dans la vie publique. Les caisses de l’Etat doivent donc servir de ressources pour le développement économique et social du pays.”

Signalons que la victoire électorale de Nana Akufo-Addo et la transition pacifique du pouvoir ont renforcé l’image du Ghana perçue comme un modèle de démocratie en Afrique.

Inusah@bonjourghana.com               Tel: 0244616153
.