L’histoire africaine serait incomplète sans le Ghana – Secrétaire général de la ZLECAf

L’histoire africaine serait incomplète sans le Ghana – Secrétaire général de la ZLECAf

Le premier secrétaire général de la ZLECAf, Wamkele Mene (photo), a déclaré ceci : « Le fait que le Ghana se voit accorder par l’Assemblée des chefs d’État le droit d’accueillir l’un des projets phares de l’Union africaine, qui est le Secrétariat du libre-échange continental, en dit long sur ce pays ». Avant d’ajouter « Toute histoire du panafricanisme qui omettrait de mentionner le Ghana comme l’un des pionniers dans la réalisation de cette étape, serait incomplète ».

Le diplomate sud-africain a tenu ces propos lors de la présentation de ses lettres de créance au ministre ghanéen des Affaires étrangères et de l’Intégration régionale, l’Honorable  Shirley Ayorkor Botchwey, le lundi 17 août 2020.

Il a aussi noté que c’est avec un honneur absolu pour lui d’être le premier Secrétaire général à Accra, au Ghana. Son choix, poursuit-il, est conforme à cet esprit de panafricanisme. C’est donc un immense honneur pour sa personne d’y être présent.

Pour Monsieur Wamkele Mene, cette présentation de lettres de créance lui permettra d’enclencher le fonctionnement de l’institution en sa qualité de représentant de l’Union africaine et du Ghana et ce, pour la deuxième fois.

inusah@bonjourghana.com               Tel/whatsapp: 0244616153

Posted in news in french.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *